Woods

CRÉATION DE WOODS CANADA

1885
La Confédération canadienne a été fondée en 1867. Seulement 18 ans plus tard, James W. Woods équipait plusieurs bûcherons de la vallée de l’Outaouais avec sa propre gamme d’articles spéciaux en toile. Au cours des années suivantes, la renommée et la fortune de Woods continuèrent à s’accroître au rythme de la prospérité de notre nouveau pays.
  • JAMES WOODS INVENTE UNE TOILE RÉVOLUTIONNAIRE

    1895

    Déjà à ce moment-là, Woods avait mis en opération une usine où il fabriquait des tentes, des sacs de couchage et autres articles en toile très recherchés. Toujours inspiré par rendre accessible la vie en plein air, Woods inventa une nouvelle toile ultralégère et réellement hydrofuge. Ce fut une innovation révolutionnaire qui fit rapidement la réputation de Woods à travers le monde entier.

  • LES CHERCHEURS D’OR COMPTENT SUR WOODS POUR SURVIVRE

    1896

    C’était l’époque de la ruée vers l’or du Klondike. Les pionniers et chercheurs d’or qui voulaient s’enrichir au Yukon au Canada dépendaient de l’équipement WoodsMC pour survivre dans un des climats les plus sévères de notre pays. Ces aventuriers robustes, appelés « Stampeders », emportaient des sacs à dos WoodsMC ainsi que des tentes, des sacs de couchage, des maillots, des réchauds et autres équipements de WoodsMC.

  • LE PARKA DE L'EXPÉDITION POLAIRE DE WOODS UTILISÉ À BORD DU NAVIRE CGS ARCTIC

    1903

    L’exploration, la cartographie et la compréhension du Nord canadien sont devenues de plus en plus importantes pour le gouvernement canadien au début du 20e siècle. Pour soutenir ces vastes explorations dans le Nord, James W. Woods fournit en 1903 au capitaine Bernier, navigateur et explorateur québécois, un parka spécialement conçu pour les expéditions polaires, destiné à être utilisé à bord du navire CGS Arctic.

  • LE SAC DE COUCHAGE WOODS EST SALUÉ COMME ÉTANT « LE LIT QUI OFFRE LE PLUS DE CONFORT »

    1898

    Joseph B. Tyrell – un géologue, cartographe et consultant minier renommé, le premier à découvrir des os de dinosaure dans les Bad-lands de l’Alberta – écrivit une lettre, selon ses dires, parce qu’il voulait attester de l’excellence du sac de couchage en duvet de WoodsMC. Plein d’enthousiasme, il y déclarait « c’est le lit le plus confortable que j’ai jamais eu sur le terrain. »

  • LES PREMIERS EXPLORATEURS DU PASSAGE DU NORD-OUEST ACCLAMENT WOODS

    1906

    Roald Amundsen, explorateur norvégien, et son équipe ont été les premiers à réussir à naviguer sur le Passage du Nord-ouest. À bord de leur navire, Gjøa, se trouvaient des parkas, des tentes, des sacs de couchage et autre équipement de WoodsMC. Plus tard, en parlant du temps qu’il avait passé au Pôle nord, Amundsen dit : « Il n’y a que deux moments où un homme est content là-bas: quand il a du liquide chaud dans le ventre et quand il dort dans son sac de couchage. »

  • WOODS SE JOINT À L’AVENTURE DE LA CONQUÊTE DU PÔLE SUD

    1911

    Curieux d’approfondir ses connaissances de la survie polaire, Amundsen vécut parmi les Inuits dans la région arctique canadienne où il resta pendant deux hivers. L’expérience et les connaissances concrètes qu’il y acquit s’avérèrent essentielles à son succès ultérieur lorsqu’il dirigea la première équipe au Pôle sud. Encore une fois, l’équipement WoodsMC était au sein de cette équipe et de cette aventure.

  • WOODS SOUTIENT UNE EXPÉDITION DE CINQ ANS EN ARCTIQUE

    1913

    L’expédition dans l’Arctique canadien représentait une ambitieuse mission de 5 ans, étudiant l’Arctique et ses Autochtones. La première initiative du genre, elle a été documentée méticuleusement. Et parmi ses références historiques incroyables? Des preuves photographiques montrant bien en évidence les tentes, les sacs de couchage de WoodsMC et surtout la parka arctique spécialement conçue et développée par WoodsMC pour cette mission bien particulière.

  • WOODS FAIT PROFITER LES SOLDATS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE DE SON EXPERTISE DES ABRIS EXTÉRIEURS

    1914

    Le monde et Woods Canada partent en guerre. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’entreprise sut utiliser son expertise considérable en survie afin d’équiper les soldats alliés avec ses tentes, sacs de couchage et autres biens; plus spécifiquement, Woods confectionna les premiers masques à gaz pour l’Armée canadienne. Impossible de savoir précisément combien de vies furent ainsi sauvées grâce au sens patriotique et à la contribution de Woods Canada pendant la guerre.

  • LE PRÉSIDENT ROOSEVELT SE FIE À L’ÉQUIPEMENT WOODS POUR UNE EXPÉDITION

    1925

    Depuis toujours, l’entreprise profite de ses affiliations avec la Société géographique nationale et la Société géographique royale. Elle a équipé plusieurs des explorations les plus importantes du début du 20e siècle : l’expédition Theodore Roosevelt à travers l’Asie centrale, l’expédition en Antarctique de l’amiral Byrd et la première ascension du mont Logan – le sommet le plus haut du Canada. Et bien d’autres encore.

  • HEMINGWAY DONNE UN BEAU RÔLE À WOODS DANS L’UNE DE SES CÉLÈBRES SCÈNES D’AMOUR

    1940

    Le célèbre auteur américain, Ernest Hemingway, était aussi un grand amateur de plein air et un mordu d’équipement WoodsMC. Son roman, Pour qui sonne le glas (For Whom the Bell Tolls), est considéré parmi l’un de ses meilleurs et le plus connu. Son roman y met en vedette le fameux sac de couchage de WoodsMC. Celui-ci apparaît dans l’intrigue et dans le cadre de sa scène d’amour la plus célèbre.

  • WOODS ASSURE LE SUCCÈS DU PREMIER ALLER-RETOUR PAR LE PASSAGE DU NORD-OUEST

    1944

    En 1944, la goélette St-Roch de la Gendarmerie royale du Canada a été le premier vaisseau à naviguer au travers du Passage du Nord-ouest aller/retour en une seule saison. Ayant à son bord l’équipement de WoodsMC fièrement rangé. En 1955, ce navire a été le premier à naviguer autour de l’Amérique du Nord. L’équipement WoodsMC était de nouveau à bord prêt à rendre service.

  • WOODS EST LE PLUS IMPORTANT FABRICANT DE DRAPEAUX AU PAYS

    1967

    Dans la deuxième moitié du 20e siècle, la gamme d’articles plein air de WoodsMC – déjà très complète – prit encore de l’expansion pour y inclure de l’équipement en toile, ainsi que les sacs de hockey. L’entreprise était aussi le plus important fabricant de drapeaux au pays. Le 1er juillet, 1967 – au Centenaire du Canada – le premier ministre, Lester B. Pearson, déroula le nouveau drapeau du Canada, fourni par WoodsMC, au sommet de la Tour de la Paix, aux bâtiments du Parlement à Ottawa. Sa feuille d’érable rouge représente toujours notre pays et nos valeurs à travers le monde.

  • LES PREMIERS CANADIENS À PARVENIR AU SOMMET DE L’EVEREST COMPTENT SUR L’ÉQUIPEMENT WOODS

    1982

    Laurie Skreslet, son équipe et WoodsMC sont les premiers Canadiens à arriver au sommet du mont Everest, au Népal dans l’Himalaya. C’est le sommet le plus haut du monde, à une élévation de 8.858 m (29.029 pi.) au-dessus du niveau de la mer. C’était un véritable honneur pour l’entreprise d’avoir aidé cette équipe lors de ce moment historique, en fournissant tentes, sacs de couchage et parkas dont ses membres eurent besoin pour survivre à l’ascension.

  • WOODS LANCE UNE NOUVELLE COLLECTION ÉDITION LIMITÉE DE VÊTEMENTS DE PLEIN AIR

    AUJOURD'HUI

    Woods lance sa Collection d’hiver 2018 en édition limitée. Intégrant les dernières innovations techniques, elle est conçue pour satisfaire aux exigences des explorateurs d’aujourd’hui. Des sommets vertigineux aux profondeurs de la jungle urbaine, Woods encourage les gens d’ici à explorer leur environnement ainsi qu’à élargir leurs horizons.